Ce site s'affiche mieux sous Internet Explorer. Un nouveau design est en cours de préparation.

Il sera mis en ligne incessamment. Le webmaster

>>>   1   2   3   4   5  6 ...


 

 

Double commémoration du Printemps Amazigh / 20 avril 1980 - Avril 2001 - 20 avril 2009

 


Des milliers de manifestants à Tizi Ouzou pour commémorer le Printemps berbère

Tout Sur l'Algérie - Ameziane Ath Ali / 20.04.2009. Des milliers de personnes ont marché, lundi 20 avril, dans la ville de Tizi Ouzou pour commémorer le 29ème anniversaire du Printemps berbère de  1980. Ils ont été 2000 personnes, selon la police, et 10 000 selon les organisateurs, à avoir pris part cette marche, entre le campus universitaire de Hasnaoua et l'ancien siège de la mairie de Tizi Ouzou. La marche s'est déroulée dans le calme sous le regard d'un impressionnant dispositif de sécurité qui est resté discret tout au long de la manifestation.
La marche a été organisée par le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) de Ferhat Mehenni. Mais de nombreux militants du Front des forces socialistes (FFS) et du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), les deux partis les plus implantés en Kabylie, étaient présents dans le cortège, a-t-on constaté. Ces deux partis n'ont pas appelés officiellement à marcher. Les marcheurs ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et dénoncé la dernière élection présidentielle du 9 avril, remportée par le président Bouteflika avec plus de 90% des voix. Pour leur part, les partisans de l'autonomie, nombreux dans le cortège, ont scandé des slogans en faveur de leur revendication. Ils ont également demandé que cesse le harcèlement judiciaire dont est, selon eux, victime leur leader Ferhat Mehenni. Ce dernier, sous le coup d'un mandat d'amener délivré par le tribunal de Bouira, était d'ailleurs absent de la manifestation. Il se trouverait actuellement en France. La marche du MAK est la seconde manifestation populaire à Tizi Ouzou en moins de 20 jours. Le 2 avril, à l'appel du FFS, plus de 5000 personnes avaient marché dans cette ville, bravant l'interdiction d'organiser des manifestations publiques par l'opposition, en vigueur dans le pays depuis 2001.


Appel du MAK à une marche unitaire

Mak / 20.04.2009. Citoyennes, citoyens kabyles !

Le 12 novembre 2008, le régime algérien, incarné par Bouteflika, a privatisé l’exercice du pouvoir pour, entre autres, empêcher le peuple kabyle d’accéder à ses droits fondamentaux.

Depuis le début du Mouvement national qui a émergé dès 1926 avec la création de l’Etoile Nord-Africaine, les élites et les militants kabyles ont été systématiquement et régulièrement éliminés soit politiquement comme ce fut le cas pour Imache, soit physiquement comme pour Abane Ramdane, Benaï Ouali, Amar Ould-Hamouda, Krim Belkacem, Mécili, Matoub Lounes...

Citoyennes, citoyens kabyles !

Le peuple kabyle, héritier de l’épopée de Massinissa, de la bravoure et du sacrifice de Yugurten, de la résistance de Dihya, de Fadma N Summer, Ameqran At Abbas (Meqrani) et acteur majeur de l’œuvre de décolonisation de l’Algérie, se doit aujourd’hui de se lever comme un seul être pour dire :

  • Halte aux traîtres kabyles !
  • Halte au pouvoir qui a assassiné nos enfants au « Printemps noir » !
  • Halte à l’idéologie arabo-islamique qui opprime l’identité, l’histoire, la langue, la culture et la civilisation du peuple kabyle.
  • Pour une Kabylie autonome, démocratique, laïque et solidaire !
  • Pour une Algérie de liberté où tous ses peuples auront droit à l’expression.
  • Contre une république bananière des faux martyrs, des faux anciens combattants, des malfrats et des seigneurs de guerre.

    ... > Lire la suite

L'Association culturelle n'Imazighen asbl

Commémore le double anniversaire

Asbl / avril 2009. L’association culturelle n’Imazighen asbl vous invite à la commémoration des «Printemps kabyles», en hommage aux jeunes victimes et aux militants de Kabylie tombés sous les balles assassines du pouvoir arabo-intégriste d’Alger. L’association n’Imazighen soutient la Kabylie de la dignité, du courage et de la résistance à l’autoritarisme et à l’arbitraire. Avec Zayen, auteur, compositeur et chanteur kabyle. Zayen est né à Lemsella. Bercé par les chants anciens de Kabylie, il s’est lancé très jeune dans la composition musicale. Après les galas dans les lycées de Tizi-Ouzou et d’Azazga, il enregistre son premier album "Imawlan-is"(Ses parents) qui rencontre auprès du public un franc succès. Ceci l’amène très vite  à élargir son horizon. La variété de ses rythmes et la profondeur de sa voix dans son deuxième album "Ughale-d" (Reviens), séduiront la jeunesse de l’Hexagone. Il fera de nombreux concerts en France : au Zénith de Paris, à l’occasion du 20eanniversaire du Printemps berbère en 2000 et aussi  au Palais des Sports de Paris. Il chantera également à Saint-Étienne, à Lyon, Marseille, Lille, à Roubaix et en Belgique : à  Bruxelles.... > Lire la suite


Le 20 avril, 29 ans après

Liberté / 18.04.2009.  Le prétexte était bon: l'interdiction à Mouloud Mammeri d'animer une conférence sur la poésie kabyle ancienne à l'université de Tizi Ouzou, qui porte son nom aujourd'hui. La vérité, c’est que c’était la goutte qui faisait déborder le vase. La contestation est partie du campus pour se répandre comme une traînée de poudre, favorisée, il est vrai, par une violente répression policière.En très peu de temps, malgré les moyens de communication rudimentaires, la Kabylie s’est levée comme un seul homme pour crier sa soif de liberté et dénoncer le déni identitaire et l’ostracisme qui frappaient la culture et la langue originelles du pays. Le Printemps berbère était né. Avec ses héros, les 22 détenus et, dans son prolongement, l’émergence d’un mouvement culturel et politique, le MCB. L’évènement était important .... > Lire la suite

Le 20 avril 2010 sera-il différent ?

Tamazgha / 15.04.2009. Cette année encore nous assisterons à une célébration en ordre dispersé du Printemps amazigh : plusieurs activités, parfois le même jour, sont prévues par exemple en Région parisienne. Même Tamazgha qui a toujours appelé de ses vœux une célébration intelligente de cette date, cette année elle organise des activités un jour où d’autres évènements ont lieu à Paris. Comment cela pourrait être évité en l’absence de toute concertation entre associations et différents acteurs qui n’ont, jusque-là, affiché pratiquement aucune volonté pour faire en sorte que cette date soit célébrée de façon intelligente. En 1996, trois ans après sa création, Tamazgha avait estimé que le Printemps berbère devait être célébré en région parisienne dans l’unité et la diversité. Elle avait lancé un appel pour proposer à l’ensemble des associations de la région parisienne et de France de commémorer le Printemps amazigh autrement qu’en ordre dispersé mais plutôt "avec l’esprit de cohésion qu’il implique". Elle avait suggéré aux associations de mener une réflexion à ce sujet. Cet appel est toujours d’actualité et cette idée de célébration du Printemps berbère dans le rassemblement mérite une profonde réflexion, car seule des actions convergentes sont à même de faire avancer le combat amazigh.... > Lire la suite

 


 

 

 

ball04c.gif SPECTACLES:

>>> Malika Domrane et Ali Ideflawen en concert à Aulnay-Sous-Bois...

anib10.gif LUCARNE:

>>> Je me permets de t'interpeller,ô Palestinien, moi le Kabyle dont la terre fut embrasée...

anib10.gif TROP C'EST TROP !:

    LE MONDE DE LA PRESSE EN ALGÉRIE

>>> Le rappel du charlatan. Slimane Laouari; Dépêche de Kabylie, 24.12.2008

>>> Communiqué du Syndicat National des Journalistes. 24.12.2008

>>> Communiqué du quotidien El Watan. 23.12.2008

anib10.gif TRIBUNE:

     UNE PRÉSIDENCE À VIE POUR BOUTEFLIKA

>>> Un policier blessé dans des échauffourées à Tazmalt. Liberté, 11.04.2009

>>> Des urnes saccagées. Liberté, 11.04.2009

>>> L'attente du peuple. El Watan, 11.04.2009

>>> «Le peuple kabyle ne reconnait pas Bouteflika comme son président» Le Matin, 10.04.2009

>>> L'affront. Le Matin, 10.04.2009

>>> «on à l'enterrement de la démocratie» Le Soir d'Algérie, 09.04.2009

>>> L'Algérie a voté dans la peur. Tout Sur l'Algérie, 09.04.2009

>>> La campagne pour le boycott s'anime. Liberté, 04.04.2009

>>> La Kabylie se rebiffe. El Watan, 04.04.2009

>>> Mobilisation à Béjaïa et Tizi-Ouzou: marches pour le boycott. El Watan, 04.04.2009

>>> Le FFS brise l'écran de la peur et l'Algérie retrouve un peu de son âme. TSA, 03.04.2009

>>> Après Tizi-Ouzou, le FFS organise une marche imposante à Béjaïa. TSA, 02.04.2009

>>> Monsieur le Président, je n'irai pas voter le 9 avril ! www.lematindz.net, 28.03.2009

>>> La Kabylie ne tournera pas la page, M. Bouteflika ! www.mak.makabylie.info, 28.03.2009

>>> Visite électorale du candidat Bouteflika sous très haute surveillance Le Soir d'Algérie, 26.03.2009

>>> «Il ne l’a jamais fait en tant que chef d’État». Le Soir d'Algérie, 25.03.2009

>>> Appel du MAK au boycott des Présidentielles du 9 avril prochain. makabylie.info, 24.03.09

>>> Intimidations contre les cadres du MAK. www.mak.makabylie.info, 20.02.2009

>>> Le FFS appelle à une dissidence électorale pacifique. Le Soir d'Algérie, 14.02.2009

>>> Saïd Bouteflika, «L'oeil du Roi» qui veut remplacer le roi. www.lematindz.net, 09.02.2009

>>> Bientôt les écoliers en campagne électorale ! Mustapha Hammouche; Liberté, 09.02.2009

>>> Me Ali Yahia: «Participer aux élections, c'est servir d'alibi au pouvoir». Liberté, 31.01.2009

>>> Le président de l'ANR claque la porte. Hassan Moali; El Watan, 22.01.2009

>>> Le RCD gèle ses activités publiques. Sofiane Aït-Iflis; Le Soir d'Algérie, 17.01.2009

>>> Coups d'État en Afrique: l'hypocrisie de Bouteflika. M.B; www.lematindz.net, 06.01.2009

>>> Béjaïa n'a pas marché pour un 3º mandat de Bouteflika. A.Kersani; Le Soir d'Algérie, 27.1

>>> Fumez du thé ! Farah Maâmar; Le Soir d'Algérie, 20.12.2008

>>> Ne s'est-il donc rien passé le 12 novembre ? Hakim Laâlam; Le Soir d'Algérie, 15.12.2008

>>> La sorcellerie politique de Bouteflika. Saâd Lounès, 12.12.2008

anib10.gif SOLIDARITÉ:

>>> Mon indéfectible soutien à Stéphane Arrami-Merabet. Mohamed Ziane-Khodja, 03.12.2008

anib10.gif EMPREINTE:

     LE 5e CONGRÈS MONDIAL AMAZIGH

>>> Les ONG présentes en force. Liberté, 02.11.2008

>>> Les organisateurs des assises s'en remettent à la justice française. Liberté, 02.11.2008

>>> Le CMA amputé de sa dimension internationale. Le Soir d'Algérie, 01.11.2008

>>> Le CMA de Kabylie écourte son Congrès. www.kabyle.com, 31.10.2008

>>> Les Berbères marocains interdits d'entrée en Algérie. www.kabyle.com, 30.10.2008

anib10.gif EXPRESSION:

     «LE JOURNAL D'UN HOMME LIBRE» DE BENCHICOU CENSURÉ

>>> Mustapha Benfodil, lauréat du Prix international Omar Ouartilène... 20.11.2008

>>> Mustapha Benfodil se solidarise avec Mohamed Benchicou. www.lematinde.net, 14.11.2008

>>> Ali Dilem expose à Sidney (Australie) et à Wellington (Nouvelle-Zélande). Liberté, 19.11.2008 

>>> Soyons solidaires des écrivains et journalistes interdits d'expression en Algérie. 08.11.2008

>>> Le SNJ appelle à un rassemblement. Centre d'Alger de la FIJ, 04.11.2008

>>> Amine Zaoui, désormais ex-directeur de la Bibliothèque Nationale. www.lemague.net, 28.10.2008

>>> Benchicou à Khalida Toumi: «Votre prison est impuissante !» www.lematindz.net, 28.10.2008 

>>> Une ère de soupçons. Abdellali Merdaci; Le Soir d'Algérie, 27.10.2008

>>> L'Affaire Noureddine Boukraâ. Centre d'Alger de la FIJ, 27.10.2008

>>> Vous vous taisez... ! Maâmar Farah; Le Soir d'Algérie, 26.10.2008

>>> Le polémiste et son samizdat. Boubakeur Hamidechi; Le Soir d'Algérie, 25.10.2008

>>> La censure... comme culture. Mustapha Hammouche; Liberté, 23.10.2008

>>> Dormez, le club de lecture veille sur votre sommeil ! Hakim Laâlam; Le Soir d'Algérie, 23.10.2008

>>> Le grand caffouillage. Sofiane Aït_iflis; Le Soir d'Algérie, 23.10.2008

>>> Khalida Toumi: «J'assume la décision d'interdir ce livre»  Fayçal Metaoui; El Watan, 22.10.2008

>>> Mohamed Benchicou: «Une algérienne naufragée» www.lematindz.net, 22.10.2008

>>> Un an de prison requis contre le journaliste Noureddine Boukrâa. 22.10.2008

>>> La police bloque à l'imprimerie le nouveau livre de Mohamed Benchicou. 16.10.2008

anib10.gif PUBLICATION:

YOUCEF ZIREM RÉCIDIVE AVEC «LE CHEMIN DE L'ÉTERNITÉ»

«Le Chemin de l'éternité», le sixième livre de Youcef ZiremLa Dépêche de Kabylie, 29 décembre 2009 / Ce roman bien élaboré, dans la forme comme dans le fond, nous invite à un interminable voyage. Ce livre fera certainement du bruit et montrera, au grand jour, le talent d’un auteur indiscutablement génial reconnu en France et ailleurs. Les éditions Sefraber viennent de publier, à Paris, le sixième livre de l’écrivain-journaliste Youcef Zirem. Ce roman intitulé " Le Chemin de l’éternité " est un chef-d’œuvre qui fera, à coup sûr, le bonheur des centaines de milliers de lecteurs dans le pays de Molière, en Algérie et ailleurs. Zirem revient avec une fiction captivante et émouvante. Contrairement au roman publié en 2005 ( La Vie est un grand mensonge) où il y n’avait pas d’ordre chronologique, ce nouveau-né respecte la succession des évènements. Une chose qui permettra à un large lectorat de savourer cette œuvre d’une rare beauté. Youcef raconte l'histoire difficile d'un destin de femme, étroitement lié à celui de son pays l’Algérie en proie à une effrayante sauvagerie aveugle. Amina, est une jeune fille qui se fait engrosser de force par son père, émir islamiste. Elle accouche de son enfant qu'elle garde... > Lire la suite

anib10.gif INTERVIEW:

>>> Entretien avec Youcef Zirem: «Les valeurs de l'humanisme sont impérissables»

Tarik Djerroud; La Dépêche de Kabylie, 12.01.2010

>>> Rencontre avec Youcef Zirem: «Le livre doit être libéré des arcanes du dirigisme»

Aomar Mohellebi; L'Epression, 26.08.2008

anib10.gif ÉVOCATION:

    IL Y A 10 ANS ÉTAIT ASSASSINÉ LOUNÈS MATOUB

>>> Parcours, légende et destin d'un artiste particulier. Amar Naït-Messaoud; Dépêche de Kabylie, 25.06.2008

>>> Communiqué de la famille Matoub. 25.06.2008

>>> Malika Matoub: «Je veux savoir qui a tué Lounès» Dépêche de Kabylie, 25.06.2008

>>> Il y a dix ans était assassiné Matoub Lounès. Halim Akli; El Watan, 25.06.2008

>>> La "Rue Matoub-Lounès" baptisée le 25 juin à Paris. Dépêche de Kabylie ,29.05.2008

>>> «Mon nom est combat !» Amar Naït-Messaoud; Dépêche de Kabylie, 25.06.2008

    15 ANS DÉJÀ !... SANS TAHAR DJAOUT

>>> «Je suis le déterreur de l'histoire et de ses squelettes irascibles enfouis sous vos temples dévastateurs. Je ne cautionnerai jamais vos cieux incléments et rétrécis où l'anathème tient lieu de crédo. Je ne cautionnerai jamais la peur mitonnée par vos prêtres-bandits des grands chemins qui ont usurpé les auréoles d'anges. Je me tiendrai hors de portée de votre bénédiction qui tue, vous pour qui l'horizon est une porte clouée, vous dont les regards éteignent les foyers d'espoir, transforment chaque arbre en cercueil.»

>>> Tahar Djaout est-il déjà oublié ? Saïd Gada; El Watan, 26.05.2008

>>> Djaout, symbole de l'intelligence humaniste décapitée. Amar Naït-Messaoud; Dépêche de Kabylie, 29 mai 2008

>>> Poème: L'éternel Tahar. Mohamed Ziane-Khodja, juillet 1993

ball04c.gif TAFSUT IMAZIGHEN: 28e ANNIVERSAIRE. POUR NE PAS OUBLIER

     DOUBLE COMMÉMORATION DU PRINTEMPS BERBÈRE

>>> Les durs chemins de la promotion de l'identité, de l'intégration nationale et de la démocratie. Amar Naït-Messaoud; Dépêche de Kabylie, 20.04.2008


 

 


>>>   1   2   3   4   5  6 ...