AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 


INTEMPÉRIES EN KABYLIE

       

VGAYET / BÉJAÏA

Devant l’absence de l’état, les villageois subissent la dure épreuve du climat

Meziane  Tiziwar / Près d’une semaine depuis le début des intempéries qui se sont abattues sur le Nord Algérien, la situation est toujours la même dans plusieurs localités de Bgayet. Blocage de routes par la neige, rareté de certaines denrées alimentaires, pénurie de gaz et coupures de courant, sont le lot quotidien des citoyens mis à rude épreuves par la détérioration du climat.

Près d’une semaine depuis le début des intempéries qui se sont abattues sur le Nord Algérien, la situation est toujours la même dans plusieurs localités de Bgayet. Blocage de routes par la neige, rareté de certaines denrées alimentaires, pénurie de gaz et coupures de courant, sont le lot quotidien des citoyens mis à rude épreuves par la détérioration du climat.

Ce jeudi un éboulement a obstrué la route reliant Tamrijt à Souk El Tenine. Un autre éboulement dans la région d’Ait khelifa à contraint les autorités locales de Melbou à évacuer 8 familles qui sont actuellement recasées dans un camp de la communes. Aussi, 7 autres familles ont été recasées à Ait smail à une cinquantaine de Km du chef lieu de Bgayet.

A kherrata c’est l’axe routier menant vers le village d’Ait laaziz qui reste toujours bloqué même si l’armée y est à pied d’œuvre. A Kendira, également isolé pour cause de poudreuse qui a bloqué la RN 75, les habitants se sont plaints de la lenteur des interventions des autorités pour désenclaver leur localité. La timide avancée dans l’intervention des autorités n’a pas permis cependant de mettre fin au désarroi de centaines de foyer privé d’électricités et de gaz. Des files interminables se sont constituées dans les stations Naftal à travers tout le territoire de la Wilaya.

Du coté d’Adekar, la RN 12 étant coupé par d’épaisses couches de neige, l’isolement a poussé les habitants à intercepter un camion transportant des bonbonnes de gaz et le vider. La lenteur des pouvoirs publics et le peu de moyens engagé dans leur intervention a fait perdre patience aux habitants. Même les chasse neiges que le pouvoir mobilisait promptement et en grande quantité pour « chasser du peuple », n’ont pas fait leur apparition. Cependant plusieurs entrepreneurs se sont mobilisés pour mettre leur matériel à la disposition des administrés dans les opérations d’intervention.

Le président Algerien, dans un discours creux ce jeudi soir, n’a pas soufflé mot sur les souffrances qu’endurent les citoyens. Se limitant juste d’annoncer la date du 10 Mai pour la tenue des prochaine éléctions législative et la présence d’observateurs internationaux, il a ignoré des populations livrée à elle même. Au même moment, beaucoup d’autres endroits de la Wilaya et du reste de la Kabylie subissent la dure épreuve du climat et l’intervention timide des autorités ne cesse de pousser les citoyens à la grogne, même si ces derniers ont pris leur mal en patience jusqu’à maintenant, ne comptant seulement que sur leurs légendaire solidarité. Le risque est grand pour les prochains jours si le climat continue à se gâter.A l’Est de Bgayet, ce sont les habitants de Laalam dans la commune de Tamrijt au Sud de la daïra de Souk El Tenine, qui ont été durement touchés par les intempéries. La neige atteignant jusqu’à 1m 30 d’épaisseur a isolé cette localité pendant les premiers jours. Des blocs de neiges referment la principale voie à chaque fois qu’elle est rouverte. La coupure de courant électrique dure toujours. Et les élèves scolarisés dans les localités mitoyennes n’ont pas pu rejoindre les bancs d’école jusqu’à ce jour.

 

Source: © tamurt.info, mardi 10 février 2012



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.